Mise en œuvre de la prime

Important

La prime exceptionnelle de pouvoir d'achat pouvait être versée jusqu'au 31 mars 2022. Cette fiche sera prochainement supprimée. 
Depuis le 1er juillet 2022, les employeurs peuvent verser à leurs salariés une prime de partage de la valeur exonérée de cotisations et contributions sociales dans la limite de 3 000 €, et jusqu’à 6 000 € pour les entreprises ayant mis en place un dispositif d’intéressement ou de participation. Pour en savoir plus.


Le montant et le cas échéant, les critères de modulation font l’objet d’un accord.

L’accord peut être conclu selon les modalités suivantes :

  • dans le cadre d’un accord collectif de travail de droit commun (c’est-à-dire avec un ou plusieurs délégués syndicaux) ;
  • entre le chef d’entreprise et les représentants des syndicats représentatifs dans l’entreprise (c’est-à-dire avec un salarié mandaté par une organisation syndicale représentative dans l’entreprise) ;
  • au sein du comité social et économique (ou du comité d’entreprise), par un vote positif sur le projet de l’employeur à la majorité des membres présents lors de la réunion du comité ;
  • à la suite de la ratification, à la majorité des 2/3 du personnel, d’un projet d’accord proposé par le chef d’entreprise. 

Le dispositif peut aussi être prévu par décision unilatérale de l’employeur (DUE). Dans ce cas, l’employeur en informe, avant le versement de la prime, le comité social et économique.

Pour aller plus loin

Retrouvez plus en détails les modalités, la réglementation et le régime d’exonération applicables au dispositif de la prime exceptionnelle de pouvoir d’achat sur le bulletin officiel de la Sécurité sociale.